Jacques-Alain Frank

Né en 1985, Jacques-Alain débute dans le monde de la musique à l'âge de 6 ans auprès de l'École de Musique de Colombier et Environs. Trop petit pour son instrument de prédilection, il fait ses débuts au baryton. Quatre ans plus tard, il commence le trombone, toujours à l'EMCE, dans la classe de Daniel Brunner. Trois ans plus tard, il débute sa formation de chef d'orchestre.

A 16 ans, il réussit ses examens d'entrée en classe professionnelle de trombone dans la classe de Jacques Henry au conservatoire de musique de la Chaux-de-Fonds et dans la classe de Pascal Favre pour la direction d'orchestres à vent au conservatoire de Lausanne. Il suit ces deux formations musicales parallèlement à sa formation gymnasiale au lycée Denis-de-Rougemont à Neuchâtel. Après l'obtention de son certificat de maturité, il effectue son service militaire auprès de la musique militaire suisse lors duquel il perfectionne ses connaissances de direction dans la formation de sous-officier puis à l'école d'officiers. En 2005, il entre dans la classe de trombone de Branimir Slokar et s'oriente également vers la direction d'orchestres dans la classe de Dominique Roggen, tous deux à la Haute École de Musique de Berne. Il y obtient ses diplômes de concert au trombone ainsi que son diplôme de direction d'orchestres.

Durant sa formation, il joue dans différents ensembles, notamment l'Harmonie Nationale des Jeunes, le Brass Band National des Jeunes ainsi que différents orchestres symphoniques et théâtres. Il est également nommé au poste de chef titulaire de l'orchestre symphonique de Spiez. Il préside le comité de gestion de l'École de Musique de Colombier et dirige le Concert Band du Littoral Neuchâtelois.